Lettre type pour contester l’arrêt du versement des allocations chômage

Les allocations chômage représentent des indemnités versées à l’occasion d’une perte involontaire d’un emploi. Elles viennent ainsi remplacer le revenu d’activité durant une période. Sa durée dépend du temps travaillé. Pour en bénéficier, le salarié doit justifier d’un minimum de 910 heures travaillées ou de 130 jours d’activité. Par ailleurs, la durée d’indemnisation maximale est de 730 jours, soit 24 mois. Mais, celle-ci peut être allongée à 6 mois pour les demandeurs plus âgés et sous certaines conditions.

D’autre part, le montant de l’indemnité dépend de différentes variables, notamment du salaire journalier de référence (SJR). Par conséquent, plus la rémunération était importante, plus l’allocation est élevée. Pôle Emploi a mis en place un simulateur pour estimer son montant.

L’allocation chômage est un droit imposant aussi des devoirs. En effet, pour continuer à la percevoir, il faut être en recherche active d’un emploi, suivre une formation qualifiante ou être dans une phase de création d’entreprise. Enfin, il est nécessaire d’effectuer l’actualisation mensuelle et de se présenter au Pôle Emploi lors d’une convocation afin de justifier une situation.

 

Comment bénéficier des allocations chômage ?

Il suffit de s’inscrire ou de se réinscrire sur le site de Pôle Emploi en remplissant le formulaire en ligne et de choisir une date de rendez-vous. Autres possibilités pour ceux qui n’ont pas Internet, s’enregistrer via les bornes présentes dans les agences ou par téléphone en composant le 3949. Un tuto expliquant toutes les démarches en détail est disponible à la page suivante : https://www.pole-emploi.fr

 

Quels recours possibles en cas de suspension des allocations chômage ?

Pour contester la décision de Pôle Emploi, vous devez adresser une lettre de réclamation en courrier recommandé avec AR à l’antenne dont vous dépendez. Puis, si vous n’avez pas réussi à obtenir satisfaction, vous pouvez saisir le médiateur de Pôle Emploi. Enfin, si cette tentative a aussi échoué, il vous reste la possibilité de saisir le tribunal administratif.

 

Lettre type pour contester l’arrêt du versement des allocations chômage :

 

Madame, Monsieur,

Je fais suite à votre courrier daté du …(date)… m’informant de la suspension du versement de mes allocations chômage à compter du …(date)…. Pour justifier votre décision, vous avancez le fait que …(motif du refus de l’indemnisation)….

Or, je tiens à vous informer que je conteste fermement votre position, car …(expliquez la raison de votre désaccord en argumentant)….

Je joins à ce courrier les …(indiquez la liste des documents justificatifs)… qui, je l’espère, permettront de clarifier la situation et la reprise des versements de l’allocation.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à l’étude de ces nouveaux éléments, je vous prie d’accepter, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses. 

 

 

 

Comment utiliser notre modèle de lettre ?

Vous obtiendrez ce courrier au format de Microsoft Word (.docx) en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous. Ensuite, vous aurez la possibilité de l’ouvrir simplement ou de le télécharger pour le sauvegarder sur votre ordinateur, tablette ou Smartphone. Libre à vous après d’effectuer quelques modifications afin que ce courrier colle parfaitement aux circonstances et à votre situation personnelle.

 

Lettre type pour contester l’arrêt du versement des allocations chômage

Puis, si vous souhaitez l’ouvrir dans un autre format. Il peut s’agir notamment d’Adobe Acrobat Reader dont le fichier porte l’extension “.pdf”, vous formulerez une demande dans la rubrique “Commentaire” sans vous inscrire. Elle est située tout en bas de chaque page. Il est nécessaire que vous indiquiez un e-mail valide dans le champ réservé à cet effet.

Cette rubrique “Commentaire” peut également être utile si vous avez des questions à poser sur le sujet ou si vous voulez compléter certaines informations. N’hésitez donc pas à vous manifester. Nous tenterons de vous répondre rapidement.

Enfin, afin de nous donner un petit coup de pouce, nous vous invitons à partager nos publications et en faire profiter le plus grand nombre grâce à Facebook et Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.